Écrit par : Avocats Picovschi - avocat au Barreau de Paris

SOMMAIRE

L’article L132-12 du Code des assurances permet de considérer l’assurance vie comme « hors succession », c’est-à-dire que le versement du capital aux bénéficiaires est réalisé en dehors des règles civiles de succession. Mais certaines exceptions sont à prendre en compte. Explications.

A quoi sert l’assurance vie ?

L’assurance vie est un outil d'épargne par excellence. Il permet en effet d'optimiser la transmission d'un capital. Ainsi, en cas de décès, il organise la succession de l’assuré dans des conditions avantageuses, que ce soit sur le plan fiscal et juridique. Une considération qui prévaut notamment pour les personnes n’ayant pas la qualité d’héritier et qui devraient s’acquitter de droits conséquents dans le cadre notamment d’une désignation testamentaire. De fait, les sommes qui sont versées aux bénéficiaires sont considérées comme « hors succession ». Sur ce point, l’article L132-12 du Code des assurances est clair et net. C’est-à-dire que le contrat d’assurance vie est considéré comme un « actif » hors succession. « Le capital ou la rente stipulés payables lors du décès de l'assuré à un bénéficiaire déterminé ou à ses héritiers ne font pas partie de la succession de l'assuré. Le bénéficiaire, quelles que soient la forme et la date de sa désignation, est réputé y avoir eu seul droit à partir du jour du contrat, même si son acceptation est postérieure à la mort de l'assuré ». Par conséquent, lors du décès de souscripteur, les sommes versées à un bénéficiaire ne sont en aucun cas soumises aux règles du rapport et de la réduction, et ne sont donc pas intégrées dans la masse des biens à partager pour le calcul de la réserve héréditaire et de la quotité disponible.

Des exceptions à la règle

Cependant, il existe certaines exceptions où l’assurance-vie entre dans la succession du contractant. Par exemple, lorsque les primes versées par ce dernier sont estimées comme étant « manifestement exagérées ». Dans ce cas, le juge peut en effet estimer que le souscripteur, très âgé, a cherché à contourner les règles fiscales pour « gonfler » son capital, notamment en accélérant de manière disproportionnée le rythme des versements.

D’autres exceptions existent. Attention, par exemple, à la rédaction de la clause bénéficiaire. En effet, sans désignation d’un ou plusieurs bénéficiaires, le capital entre alors dans la succession du contractant. Et les conséquences ne sont pas du tout les mêmes.

Entorse éthique

Autre cas de figure : un contrat souscrit avec des fonds communs par un conjoint marié sous le régime de la communauté et qui désigne un autre bénéficiaire que le conjoint. Là encore, le contrat d’assurance vie n’est plus considéré comme hors succession.

Enfin, dernière exception, le juge peut décider de requalifier un contrat en donation s’il estime que les conditions dans lesquelles son bénéficiaire a été désigné révèle la volonté manifeste de « dépouiller de manière irrévocable », afin notamment de transmettre l’intégralité de son patrimoine.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Rapport du contrat d'assurance vie à la succession, le vision de l'avocat
 
L'assurance-vie : quand les faits parlent d'eux-mêmes
 
L'assurance-vie : très difficile à contester
 
Assurance-vie : attention à la requalification en donation indirecte
 
Assurance-vie : la révocation pour cause d'ingratitude
 
Comment réintégrer le contrat d'assurance-vie dans l'actif successoral ?
 
Assurance vie : les primes manifestement exagérées doivent porter atteinte à la réserve héréditaire
 
Bénéficiaire d'assurance-vie, quel délai pour réclamer son dû ?
 
Assurance-vie : en l'absence de bénéficiaire au moment du décès, le capital entre dans la succession du défunt
 
Clause bénéficiaire, testament olographe : assurance-vie hors succession?
 
Héritiers : l'importance de vous renseigner sur l'existence d'un contrat d'assurance vie
 
Intégration de l'assurance-vie à la succession : de la réponse Bacquet à la réponse CIOT
 
Euro-croissance : la naissance d'un nouveau contrat d'assurance-vie
 
Contrats d’assurance-vie : fiscalité et contrats non réclamés quelles sont les nouveautés ?
 
La modification de la clause bénéficiaire du contrat d’assurance-vie peu de temps avant le décès est-elle valide ?
 
Primes manifestement exagérées : comment contester un contrat d’assurance-vie ?
 
Contrats d’assurance-vie : le souscripteur peut-il agir contre son assureur ?
 
Comment contester les sommes perçues par le bénéficiaire d’une assurance-vie ?
 
Assurance-vie, l’importance de la rédaction du testament
 
Assurance-vie, comment exercer sa faculté de renonciation ?
 
Décès du conjoint du souscripteur, que devient l’assurance-vie ?
 
Loi Sapin 2 : pour paraphraser le Canard enchaîné « assurance-vie, ça sent le sapin »
 
Assurance-vie et SCPI : pourquoi allier ces deux placements ?
 
Impôt sur la fortune immobilière : quels changements pour l’assurance vie ?
 
Choisir l’héritier bénéficiaire de l’assurance vie
 
Assurance-vie : sport préféré des français !
 
Fiscalité sur l’assurance vie
 
Fiscalité de l’assurance-vie : point d’étape
 
Assurance-vie et succession : comment ça marche ?
 
Assurance vie - Succession
 
Bénéficiaire d’une assurance-vie : comment faire valoir mes droits ?
 
Assurance vie ou PEA ?
 
Choisissez vos héritiers grâce à l’assurance vie
 
L’assurance vie peut-elle financer votre retraite ou est-elle un placement liquide ?
 
Les avantages fiscaux de l’assurance vie : est-ce pour longtemps ?
 
Assurance vie : ce que change la loi Pacte
 
Testament et assurance vie : comment ça marche ?
 
Assurance vie : peut-on privilégier un héritier ?
 
Assurance vie : quelle imposition pour vos ayants droits ?
 
Assurance vie : comment sont calculés les droits de succession ?
 
Assurance vie, quelles démarches à faire pour un bénéficiaire ?
 
Investir en assurance vie : le bon choix
 
Assurance vie : faut-il ouvrir deux contrats ?
 
Assurance vie, comment récupérer son argent ?
 
Comment ouvrir un compte assurance-vie à un mineur ?
 
Comment bien diversifier son contrat ?
 
Assurance vie, peut-on déléguer son contrat ?
 
Assurance vie : quelle fiscalité avant 8 ans ?
 
Peut-on résilier un contrat d’assurance vie ?
 
Assurance vie : faut-il ouvrir un contrat après 70 ans ?
 
Obtenir une avance sur une assurance vie : est-ce possible ?
 
Assurance vie, les nouveautés en 2019
 
Assurance vie, quid en cas de décès ?
 
Y a-t-il un délai de prescription en assurance vie ?
 
Bien choisir son mode de gestion de l’assurance vie !
 
Comment obtenir l’argent d’un contrat d’assurance-vie oublié ?
 
Quelle collecte nette en 2019 pour l’assurance vie ?
 
Assurance-vie et testament : que faut-il savoir ?
 

Publication
Héritage & Succession est une publication d’Avocats Picovschi avocat au Barreau de Paris