Prévoir la transmission de votre patrimoine : optimiser, avantager, anticiper !


Par Avocats Picovschi - avocat au Barreau de Paris | Publié le 23/05/2018

Avocats Picovschi

SOMMAIRE

Vous êtes à la tête d’un patrimoine que vous avez mis toute une vie à constituer, ne négligez pas l’étape de sa transmission ! De nombreuses possibilités s’offrent à vous. À défaut d’anticipation, la succession pourrait se révéler coûteuse pour vos héritiers et votre patrimoine pourrait s’en trouver affecté.

Aperçu des options possibles pour prévoir la transmission de votre patrimoine et pour favoriser certains héritiers

Toute personne souhaitant organiser la transmission de son patrimoine peut avoir recours à une donation simple, une donation-partage ou une donation entre époux. Selon l’article 894 du Code civil, « la donation entre vifs est un acte par lequel le donateur se dépouille actuellement et irrévocablement de la chose donnée en faveur du donataire qui l'accepte. » La donation-partage permet au donateur de répartir ses biens entre ses héritiers de son vivant. Dans les deux cas, les droits de mutation seront calculés en fonction du lien de parenté entre le donateur et les donataires. Par ailleurs, certains héritiers pourront bénéficier d’un abattement. Par exemple, l’article 779 du CGI dispose notamment que « pour la perception des droits de mutation à titre gratuit, il est effectué un abattement de 100 000 € sur la part de chacun des ascendants et sur la part de chacun des enfants vivants ou représentés par suite de prédécès ou de renonciation. » La donation au dernier vivant permet quant à elle d’offrir une protection à l’époux survivant.

Le legs par testament permettrait également de prendre des dispositions testamentaires destinées à avantager un conjoint, descendant ou tiers dans la limite de la quotité disponible (article 912 du Code civil).

En outre, l’assurance-vie peut être intéressante dans la mesure où elle permet d’épargner et de favoriser un conjoint, un enfant ou un tiers. L’assurance-vie étant hors part successorale, l’épargne transmise pourra s’ajouter à la part de l’héritier. Des précautions doivent toutefois être prises lors de la souscription d’un contrat d’assurance-vie. Ainsi les primes versées ne doivent pas être manifestement exagérées au regard des facultés du contractant. Le caractère exagéré s’apprécie en fonction de l’âge du souscripteur, sa situation patrimoniale et l’utilité de la souscription.

Dans tous les cas, les droits des héritiers réservataires devront être respectés. Chaque enfant bénéficiant d’une part réservataire, toute mesure du défunt qui y porterait atteinte pourrait être remise en cause et une libéralité pourrait ainsi être rapportée à la succession.

La transmission de patrimoine n’étant pas chose aisée, il est recommandé de se faire assister d’un avocat qui saura vous conseiller au mieux pour éviter au maximum les conflits au moment de la succession.

Comment organiser la transmission d’une entreprise ?

Le dirigeant d’une entreprise peut, de son vivant, attribuer tout ou partie de son entreprise à son conjoint, ses enfants, ou même à des tiers. La transmission peut avoir un effet immédiat ou être différée au décès du dirigeant. La transmission peut résulter d’une donation du fonds de commerce ou de la clientèle pour une entreprise individuelle, ou de droits sociaux pour les sociétés.

Attention, les statuts de la société peuvent toutefois comprendre des clauses d’agrément qui soumettront la transmission ou l’accession au capital à l’accord préalable des associés. Pour éviter tout contentieux et prévenir de toute problématique relative à la transmission d’entreprise, l’assistance d’un avocat est vivement recommandée.

La transmission d’une entreprise peut également passer par l’utilisation du Pacte Dutreil.

La mise en œuvre du Pacte Dutreil : garantir la pérennité de son entreprise et optimiser les droits de mutation

Le Pacte Dutreil est un dispositif visant à faciliter la transmission d’entreprise. Il permet, sous certaines conditions, une exonération de 75% de l’assiette des droits de mutation en cas de donation ou transmission de titres sociaux. L’exonération prévue par le pacte est applicable lorsque l’entreprise a été détenue par le défunt ou le donateur pendant une durée d’au moins deux ans.

L’article 787 B du Code Général des Impôts prévoit que pour bénéficier du Pacte Dutreil, la transmission devra s’accompagner :

  • D’un engagement collectif de conservation des titres sociaux portant sur au moins 34% des titres pour les sociétés non cotées et 20% si la société est cotée. Par cet engagement, le donateur s’oblige, avec ses associés, à conserver ses parts pendant 2 ans minimum.
  • D’un engagement individuel, pris par chaque héritier, légataire ou donataire, de conserver les titres transmis pendant une durée de 4 ans ;
  • De l’engagement de l’une des parties signataires, d’exercer une fonction de direction, ou son activité professionnelle principale si celle-ci est une société de personnes, jusqu’à la fin de l’engagement collectif et pendant une période minimale de 3 ans après la date de transmission.

Le projet de loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) actuellement en discussion pourrait assouplir le pacte Dutreil pour favoriser les transmissions dans un cadre familial. Ainsi, la dernière condition relative à l’engagement de l’une des parties signataires serait, par exemple, susceptible d’être assouplie. Un autre projet de loi déposé à l’initiative du Sénat aborde également le sujet du pacte Dutreil. Il prévoit notamment que l’exonération pourrait être portée à 90%, lorsque les bénéficiaires en font la demande et si une des conditions suivantes est remplie : soit la durée de l'engagement collectif est au minimum de trois ans, soit la durée de l'engagement individuel est au minimum de cinq ans.

La transmission de patrimoine à un enfant, un conjoint ou un tiers est une étape importante de votre vie et les sommes en jeu peuvent souvent être importantes. Dans ce cadre, il faut s’assurer du respect des volontés de chacun ainsi que des règles de l’administration fiscale. L’avocat intervient alors pour vous proposer des stratégies patrimoniales adaptées à votre situation.

Sources : www.senat.fr ; www.legifrance.fr ; www.notaires.fr ; article 894 du Code civil ; articles 779 et 787 B du Code général des impôts ; « Transmission d'entreprise : vers une évolution du pacte Dutreil » pour lesechos.fr ; « Dictionnaire Permanent Difficultés des entreprises - Transmission d'entreprise / Mise à jour de mai 2018 » sur dalloz-avocats.fr.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Le testament
 
L'exécuteur testamentaire
 
Accepter ou refuser une succession
 
Déclaration tardive de succession
 
La possibilité de contester un testament
 
La volonté du défunt et la réserve des héritiers
 
Cour d'appel, Douai, 11 Janvier 2010 : la renonciation d'une succession
 
L'interprétation de la volonté du testateur par les juges
 
La libéralité conditionnelle selon la Cour d'appel de Paris
 
Cour d'Appel de Douai : rédaction du testament et insanité d'esprit
 
Avocat succession : Nullité du testament antérieurement dactylographié
 
Agir en nullité du testament pour insanité d'esprit du testateur ?
 
Testament international : un testament authentique irrégulier valable comme testament international
 
Testament : quelles sont les conditions de validité ?
 
Comment faire annuler un testament ?
 
L'annulation d'un testament par la Cour d'appel d'Aix-en-Provence
 
Doit-on rapporter à la succession les sommes reçues pour son entretien ?
 
Testament : les vrais des faux
 
Contester un testament : annulation ou révocation
 
Contestation du testament : réclamer une experimentéise judiciaire ou la contester
 
Cour d'appel de Paris, Validité d'un testament olographe écrit avant décès
 
Contester un testament : quelle est la procédure à suivre ?
 
Le Testament : une nécessité parfois lourde de conséquences
 
Droit des successions : l'annulation du testament grâce à l'avocat.
 
Légataires: Comment empêcher la remise en cause du testament ?
 
Conflit entre testament et assurance-vie : que faire ?
 
L'envoi en possession : le recours indispensable de l'avocat aux légataires universels pour hériter
 
Légataires, l'avocat vous aide à obtenir la délivrance du legs
 
Héritier avantagé par un testament : faites face aux héritiers contestataires !
 
Régler une succession avec testament : l'envoi en possession
 
Testament en faveur de l'épouse : héritiers, faites valoir vos droits !
 
Remettre en cause et faire annuler un testament authentique, c'est possible
 
Conflits entre légataire universel et héritier(s) : comment entrer en possession des biens ?
 
Héritiers, vous voulez bloquer l'envoi en possession : avez-vous vérifié la validité du testament ?
 
Découverte d'un testament olographe en votre faveur : Faites valoir vos droits
 
Succession : un document manuscrit est-il un testament valide ?
 
Légataire universel, l'avocat vous aide à faire valoir vos droits face aux héritiers !
 
Comment se règle une succession en présence de plusieurs testaments contradictoires ?
 
Héritiers lésés : comment faire annuler un testament pour insanité d’esprit ?
 
Vous bénéficiez d’un testament et les héritiers du défunt contestent vos droits
 
Le codicille, un avenant au testament source de conflits entre héritiers
 
Comment faire respecter les dernières volontés du défunt ?
 
Succession : le legs verbal, est-il valable ?
 
Que faire en présence de plusieurs testaments ? Quel est le bon ?
 
Le défunt peut-il léguer son patrimoine à l’association de son choix ?
 
Le testament conjonctif est-il valide en France ?
 
Envoi en possession : votre héritage dans « la poche »
 
Contestation de testament : quand des héritiers vous déclarent la guerre…
 
Héritiers, annulez le testament fait en faveur d’un auxiliaire de vie
 
Encore un succès du cabinet : quand la médiation de l’avocat débloque la succession !
 
La typologie des légataires : quelles conséquences lors de la succession ?
 
Mieux comprendre le testament international avec votre avocat
 
Comment sécuriser vos donations et vos contrats d’assurance vie ?
 
Contester un testament : faite appel à un avocat en succession
 
Comment contester un testament ?
 
Rédaction d’un testament : attention à la réserve héréditaire
 
Succession avec testament : comment ça marche ?
 
Est-il possible de contester un testament ?
 
Les différentes formes de testaments
 
Succession avec testament et envoi en possession : comment ça marche ?