Héritiers : comment obtenir la nullité du testament antérieurement dactylographié


- avocats au Barreau de Paris |
Mis à jour le 13/02/2020 Publié le

Vous venez de perdre un proche et au moment de l’ouverture de la succession vous apprenez l’existence d’un testament dont la validité vous paraît plus que discutable. Vous vous demandez s’il est possible de contester le testament et quelles sont les démarches à effectuer ? Les lignes qui suivent devraient vous aider à y voir plus clair.

Quels sont les différents types de testament ?

Vous êtes héritier d’une succession et vous souhaitez contester le testament laissé par le défunt ?

Sachez qu’il existe trois formes de testament, authentique, olographe et mystique, chacun soumis à un formalisme particulier dont le non-respect est source de nullité.

Le testament notarié est reçu par deux notaires ou un notaire et deux témoins (article 971 du Code civil). Il est dicté par le testateur au notaire, lequel doit s’assurer que le disposant a la capacité nécessaire et qu’il n’est, par exemple, pas atteint d’insanité d’esprit. L’intervention du notaire fait du testament authentique l’acte le plus sûr.

Le testament olographe doit être écrit en entier de la main du testateur, daté et signé (article 970 du Code civil). Il n’est en revanche soumis à aucune autre condition de forme, comme par exemple des formules sacramentelles particulières. Il résulte de ces dispositions que les testaments olographes dactylographiés ou imprimés sont en principe nul pour vice de forme.

Enfin, le testament mystique, testament le plus rare, est remis scellé au notaire qui est tenu de dresser un acte de souscription. Ce testament est secret et peut être écrit par un tiers ou à l’ordinateur. Il doit en principe être signé. Si le testateur est dans l’incapacité de le faire, il peut en faire état au notaire au moment de l’acte de souscription.

Quel que soit le type de testament, soyez vigilant quant au délai pour agir ! Le délai de prescription est de cinq ans à compter du jour où vous avez connu ou auriez dû connaître les faits vous permettant d’engager une action en justice.

Dans quels cas contester un testament authentique ?

Le défunt a laissé un testament authentique et vous vous demandez si vous pouvez le contester ?

Dans un arrêt du 29 juin 2011, la Cour de cassation rappelle qu’un testament authentique est nul si le testateur ne l'a pas dicté au notaire en présence de témoins (Cour de cassation, Chambre civile 1, 29 juin 2011, n°10-17.168). En l’espèce une personne décède en laissant pour unique héritière sa nièce. Cette dernière découvre l’existence d’un testament authentique dressé par un notaire par lequel elle institue une fondation légataire universelle. La nièce s'est inscrite en faux et a demandé l'annulation du testament. L’article 971 du Code civil énonce : « le testament par acte public est reçu par deux notaires ou par un notaire assisté de deux témoins ». Il n’était pas établi que « le notaire avait, en présence des témoins et sous la dictée de la testatrice, transcrit les volontés de celle-ci ». Qu’importe les intentions de la testatrice, le testament est nul.

Vous apprenez que le notaire qui s’est chargé est un membre de la famille du légataire universel désigné par le défunt et vous vous interrogez sur la validité du testament ? Sachez que le notaire ne doit pas être parent ou allié du bénéficiaire du testament, ou intéressé à l’acte. Il en va de même pour le second notaire présent ou pour les témoins présents. A défaut, vous pouvez demander la nullité du testament authentique. En revanche, la Cour de cassation a admis que le partenaire du légataire puisse être témoin lors de l’établissement d’un testament authentique (Cour de cassation, Chambre civile 1, 28 février 2018, n° 17-10.876).

Dans quels cas contester un testament olographe ?

Le testament laissé par le défunt a été rédigé sur une feuille volante et comprend de nombreuses ratures ? Vous vous demandez si celui-ci est malgré tout valable ? Sachez que si le document en question comprend la mention « brouillon » il peut être déclaré nul (Cour de cassation, Chambre civile 1, 7 Juin 2006 - n° 05-10.508). En effet, la volonté du défunt doit être non équivoque et peut même être recherchée dans des éléments extérieur au testament lui-même. Le pouvoir d’appréciation du juge est alors d’une importance considérable : un testament écrit sur un morceau de feuille ou sur une serviette pourrait alors être considéré comme valable si la volonté de tester du défunt est réelle.

Au moment de l’ouverture de la succession, un des héritiers produit un testament olographe dont l’écriture vous laisse coi. Vous ne reconnaissez par l’écriture du défunt et vous souhaitez demander la nullité du testament. Vous pourrez par exemple entamer une procédure en vérification d’écriture. S’il s’avère qu’il ne s’agit pas de l’écriture du défunt, vous pourrez demander la nullité du testament écrit par un tiers.

Les raisons pouvant pousser un héritier à vouloir contester un testament sont en réalité bien plus nombreuses, de telle sorte qu’il est impossible de les énumérer de manière exhaustive.

Vous souhaitez échangez avec nos lecteurs confrontés aux mêmes problématiques que vous ? N’attendez pas pour consulter notre forum héritage et succession.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Cour d'appel de Poitiers, la contestation de l'authenticité d'un testament
 
Le testament
 
Déclaration tardive de succession
 
Testament : Quelles formes choisir ?
 
Testament : comment rédiger le testament olographe ?
 
Testament : comment se protéger en cas de faux testament ?
 
Cour d'appel, Douai, 11 Janvier 2010 : la renonciation d'une succession
 
L'interprétation de la volonté du testateur par les juges
 
La libéralité conditionnelle selon la Cour d'appel de Paris
 
Cour d'Appel de Douai : rédaction du testament et insanité d'esprit
 
Agir en nullité du testament pour insanité d'esprit du testateur ?
 
Testament international : les conditions de validité selon les pays
 
L'annulation d'un testament par la Cour d'appel d'Aix-en-Provence
 
Doit-on rapporter à la succession les sommes reçues pour son entretien ?
 
Testament : les vrais des faux
 
Contestation du testament et experimentéise judiciaire
 
Cour d'appel de Paris, Validité d'un testament olographe écrit avant décès
 
Contester un testament : quelle est la procédure à suivre ?
 
Le Testament : une nécessité parfois lourde de conséquences
 
Droit des successions : comment obtenir l'annulation du testament ?
 
Légataires : Comment empêcher la remise en cause du testament ?
 
Bénéficiaire d'un testament : comment vous défendre face aux héritiers qui s'estiment spoliés ?
 
L'envoi en possession des légataires universels
 
Légataires, comment obtenir la délivrance du legs ?
 
Testament en faveur de l'épouse : héritiers, faites valoir vos droits !
 
Héritiers : avez-vous vérifié la validité du testament ?
 
Succession : un document manuscrit est-il un testament valide ?
 
Légataire universel : faites valoir vos droits face aux héritiers !
 
Héritiers lésés : comment faire annuler un testament pour insanité d’esprit ?
 
Vous bénéficiez d’un testament et les héritiers du défunt contestent vos droits
 
Comment faire respecter les dernières volontés du défunt ?
 
Le testament conjonctif est-il valide en France ?
 
Envoi en possession : votre héritage dans « la poche »
 
Contestation de testament : quand des héritiers vous déclarent la guerre…
 
La typologie des légataires : quelles conséquences lors de la succession ?
 
Mieux comprendre le testament international
 
La nullité du testament : mythe ou réalité ?
 
Comment sécuriser vos donations et vos contrats d’assurance vie ?
 
Prévoir la transmission de votre patrimoine : optimiser, avantager, anticiper !
 
Comment contester un testament ?
 
Rédaction d’un testament : attention à la réserve héréditaire
 
Succession avec testament : comment ça marche ?
 
Est-il possible de contester un testament ?
 
Les différentes formes de testaments
 
Succession avec testament et envoi en possession : comment ça marche ?
 
Comment préparer sa succession grâce à la quotité disponible ?
 
Conflit entre testaments : lequel est bon ?
 
Testament et codicille : que faire en cas de conflit ?
 
Comment rédiger un testament ?
 
Héritier venant en représentation : quels sont vos droits ?
 
Coronavirus et succession : faire un testament dans l’urgence ?
 
Testament rédigé sous tutelle ou curatelle : est-il valable ?
 
Testament olographe en ma faveur : comment récupérer ma part ?
 
Testament découvert après le partage : comment le faire respecter ?
 
Succession et testament : comment rédiger un testament authentique ?
 
Quel est le rôle de l’exécuteur testamentaire dans la succession ?
 
Succession : qu’est-ce qu’un testament international ?