Écrit par : Avocats Picovschi - avocat au Barreau de Paris

SOMMAIRE

Un testament est un acte par lequel une personne désigne les bénéficiaires auxquels elle souhaite transmettre son patrimoine dans la limite des règles fixées par le droit des successions. Il offre en effet la sérénité de savoir qu’au moment tragique de sa disparition, la personne a pris les dispositions qui s’imposaient.

Les différentes formes de testament

Il existe deux principales formes de testaments : le testament authentique et le testament olographe.

La preuve de l’existence et de l’authenticité d’un testament varie en fonction de la forme de ce dernier. En effet, s’il est passé devant le notaire, c’est la production de l’acte authentique dûment enregistré devant cet officier public qui justifiera la preuve de son authenticité.

Si c’est un testament olographe, il doit comporter un certain nombre de mentions : être daté, signé et obligatoirement écrit de la main du testateur qui doit disposer de toutes ses facultés mentales au moment de la rédaction. Le document est ensuite déposé sous enveloppe chez un notaire, mais non passé devant ce dernier, et sera enregistré aux fichiers des dernières volontés.

Quand une personne décède, le notaire chargé de la succession interroge obligatoirement le fichier des dernières volontés afin de trouver l’éventuel testament. Le fait qu’il soit enregistré lui donne une date certaine et le fait qu’il soit déposé par la personne qui teste permet de certifier la réalité du testament.

Si, enfin, le testament est retrouvé chez une personne, il faut qu’il soit écrit de sa main, daté et signé par la personne qui teste. En cas de contestation de l’authenticité d’un testament, concernant notamment un problème de calligraphie, il convient de demander une étude graphologique sur le corps du sujet et sur la signature.

Perte du testament original : comment prouver l’existence du contenu de l’acte ?

Cette question a fait l’objet d’une jurisprudence abondante.

D’après un arrêt de la Cour de cassation (1ère Civ) du 13 décembre 2005, il résulte du Code Civil que le bénéficiaire d’un testament qui n’en détient qu’une copie doit rapporter la preuve de que cette copie est une reproduction durable et fidèle de l’original qui a existé jusqu’au décès du testateur et n’a pas été détruit par lui, de sorte qu’il est la manifestation de ces dernières volontés.

De plus les juges ne peuvent déclarer admissible la preuve par témoins de l’existence et du contenu d’un testament au motif que la disparition de ce testament est le fait d’un tiers, sans caractériser le fait constitutif d’un cas fortuit ou d’une force majeure (Civ, 1ere, 9 janvier 1979). Il incombe ensuite à celui qui se prévaut du testament, lorsque l’authenticité de l’acte est contestée, de rapporter la preuve par tous moyens que le de cujus en est l’auteur (Civ, 1ere, 2 mars 2004).

Le 12 novembre 2009, la Cour de cassation a rendu un arrêt qui confirme sa jurisprudence classique. La Haute Cour rappelle que « seule la perte de l’original d’un testament olographe par suite d’un cas fortuit ou d’une force majeure autorise celui qui s’en prévaut à rapporter par tous moyens la preuve de son existence et de son contenu ». 

Malgré une interprétation stricte de la notion de force majeure et de cas fortuit, la Cour de cassation entend protéger de manière ferme et inébranlable les dernières volontés du défunt.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Le testament
 
L'exécuteur testamentaire
 
Accepter ou refuser une succession
 
Déclaration tardive de succession
 
La possibilité de contester un testament
 
La volonté du défunt et la réserve des héritiers
 
Cour d'appel, Douai, 11 Janvier 2010 : la renonciation d'une succession
 
L'interprétation de la volonté du testateur par les juges
 
La libéralité conditionnelle selon la Cour d'appel de Paris
 
Cour d'Appel de Douai : rédaction du testament et insanité d'esprit
 
Avocat succession : Nullité du testament antérieurement dactylographié
 
Agir en nullité du testament pour insanité d'esprit du testateur ?
 
Testament international : un testament authentique irrégulier valable comme testament international
 
Testament : quelles sont les conditions de validité ?
 
Comment faire annuler un testament ?
 
L'annulation d'un testament par la Cour d'appel d'Aix-en-Provence
 
Doit-on rapporter à la succession les sommes reçues pour son entretien ?
 
Contester un testament : annulation ou révocation
 
Contestation du testament : réclamer une experimentéise judiciaire ou la contester
 
Cour d'appel de Paris, Validité d'un testament olographe écrit avant décès
 
Contester un testament : quelle est la procédure à suivre ?
 
Le Testament : une nécessité parfois lourde de conséquences
 
Droit des successions : l'annulation du testament grâce à l'avocat.
 
Légataires: Comment empêcher la remise en cause du testament ?
 
Conflit entre testament et assurance-vie : que faire ?
 
L'envoi en possession : le recours indispensable de l'avocat aux légataires universels pour hériter
 
Légataires, l'avocat vous aide à obtenir la délivrance du legs
 
Héritier avantagé par un testament : faites face aux héritiers contestataires !
 
Régler une succession avec testament : l'envoi en possession
 
Testament en faveur de l'épouse : héritiers, faites valoir vos droits !
 
Remettre en cause et faire annuler un testament authentique, c'est possible
 
Conflits entre légataire universel et héritier(s) : comment entrer en possession des biens ?
 
Héritiers, vous voulez bloquer l'envoi en possession : avez-vous vérifié la validité du testament ?
 
Découverte d'un testament olographe en votre faveur : Faites valoir vos droits
 
Succession : un document manuscrit est-il un testament valide ?
 
Légataire universel, l'avocat vous aide à faire valoir vos droits face aux héritiers !
 
Comment se règle une succession en présence de plusieurs testaments contradictoires ?
 
Héritiers lésés : comment faire annuler un testament pour insanité d’esprit ?
 
Vous bénéficiez d’un testament et les héritiers du défunt contestent vos droits
 
Le codicille, un avenant au testament source de conflits entre héritiers
 
Comment faire respecter les dernières volontés du défunt ?
 
Succession : le legs verbal, est-il valable ?
 
Que faire en présence de plusieurs testaments ? Quel est le bon ?
 
Le défunt peut-il léguer son patrimoine à l’association de son choix ?
 
Le testament conjonctif est-il valide en France ?
 
Envoi en possession : votre héritage dans « la poche »
 
Contestation de testament : quand des héritiers vous déclarent la guerre…
 
Héritiers, annulez le testament fait en faveur d’un auxiliaire de vie
 
Encore un succès du cabinet : quand la médiation de l’avocat débloque la succession !
 
La typologie des légataires : quelles conséquences lors de la succession ?
 
Mieux comprendre le testament international avec votre avocat
 
Comment sécuriser vos donations et vos contrats d’assurance vie ?
 
Prévoir la transmission de votre patrimoine : optimiser, avantager, anticiper !
 
Contester un testament : faite appel à un avocat en succession
 
Comment contester un testament ?
 
Rédaction d’un testament : attention à la réserve héréditaire
 
Succession avec testament : comment ça marche ?
 
Est-il possible de contester un testament ?
 
Les différentes formes de testaments
 
Succession avec testament et envoi en possession : comment ça marche ?
 

Publication
Héritage & Succession est une publication d’Avocats Picovschi avocat au Barreau de Paris