La gestion de patrimoine


- avocats au Barreau de Paris | Mis à jour le 27/04/2020 | Publié le

Vous êtes propriétaire de plusieurs biens immobiliers de tout type (appartement, immeubles, villas), en France ou à l’étranger ? Depuis plusieurs années vous avez diversifié vos placements financiers (assurance-vie, SICAV, obligations, action, etc.) afin de faire fructifier votre patrimoine ?

Vous vous interrogez sur la notion de gestion de patrimoine ?

Selon l'article L1 du code du patrimoine : « Le patrimoine s'entend, au sens du présent code, de l'ensemble des biens, immobiliers ou mobiliers, relevant de la propriété publique ou privée, qui présentent un intérêt historique, artistique, archéologique, esthétique, scientifique ou technique ».

Pour connaître vos besoins, il faut analyser votre profil et s’intéresser non seulement à la consistance de votre patrimoine, mais également à votre situation personnelle et professionnelle.

Il est légitime de penser qu’une personne célibataire de 30 ans n’aura pas les mêmes besoins qu’une personne de 50 avec 3 enfants. De même, les attentes d’un cadre de 40 ans ne seront sûrement pas les mêmes que celle d’un chef d’entreprise de 60 ans.

Vous souhaitez dynamiser votre épargne, investir en immobilier, optimiser votre fiscalité ou encore préparer votre retraire ?

Différents critères devront être pris en compte : rentabilité, risque et transmission de patrimoine, parce que bien gérer son patrimoine, c’est également préparer l’avenir !

Un patrimoine se gère a minima pour être préservé de l'inflation en recourant aux compétences en finance du gestionnaire de patrimoine ; un patrimoine se transmet également, à des enfants, des salariés ou actionnaires s'il s'agit d'un patrimoine professionnel.

Ces opérations s'appuient sur de fortes compétences financières mais aussi juridiques et fiscales.