Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Règlement d'une succession avec ou sans testament

Avocat succession : Nullité du testament antérieurement dactylographié

| Publié le 28/02/2012

Ecrit par : Avocats Picovschi

AAtemplate_image6

La Cour de cassation se prononce sur la validité d’un testament. Par son arrêt  du 29 juin 2011, elle rappelle qu’un testament authentique est nul si le testateur ne l'a pas dicté au notaire en présence de témoins.

Christiane X est décédée le 2 mars 2006 en laissant pour unique héritière Mme Françoise Y, sa nièce, et en l'état d'un testament authentique dressé par Mme Z, notaire, le 11 janvier 2006, par lequel elle a institué la Fondation des Orphelins Apprentis d'Auteuil, légataire universelle. Par acte du 11 avril 2006, Mme Y s'est inscrite en faux contre ce testament et en a demandé l'annulation.

L’article 971 du code civil énonce : « le testament par acte public est reçu par deux notaires ou par un notaire assisté de deux témoins ».

La Cour de cassation casse et annule l’arrêt et énonce que : « sans constater que le notaire avait, en présence des témoins et sous la dictée de la testatrice, transcrit les volontés de celle-ci, la cour d'appel a violé les textes susvisés, par fausse application ».

Il n’était pas établi que « le notaire avait, en présence des témoins et sous la dictée de la testatrice, transcrit les volontés de celle-ci ». Qu’importe les intentions de la testatrice, le testament est nul.

Le droit des successions étant un droit particulièrement technique, le recours à un avocat compétent est donc utile en cas de litige. Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à contacter le Cabinet Picovschi au 01 56 79 11 00.

Source : Civ. 1re, 29 juin 2011, FS-P+B+I, n° 10-17.168

 

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

Les lecteurs d'Héritage Succession ont aussi aimé

Commentaires des lecteurs d'Héritage Succession

le 04/04/2015
Intéressants les articles.


Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.