Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Règlement d'une succession avec ou sans testament

Droit des successions : l'annulation du testament grâce à l'avocat.

| Publié le 14/11/2013

Ecrit par : Vania ALBANO-FOURNAJOUX, Juriste, Avocats Picovschi

SOMMAIRE

Disposer de ses biens comme on le souhaite n’est pas tout à fait possible puisqu’en France nous avons la réserve héréditaire. Pourtant force est de constater que pour organiser sa succession de plus en plus de personnes ont envie de préparer le partage de leurs biens. Pour cela elles utilisent le testament. Pour contester un testament, le recours à un professionnel du droit sera non seulement obligatoire, mais il faudra également une parfaite maîtrise de cette matière qu’est le droit des successions. Notre cabinet Avocats PICOVSCHI ayant déjà traité de nombreux dossiers fait le point avec vous pour vous informer.

 

L’œil expert de l’avocat si vous avez un doute sur la validité du testament.

Vous venez d’avoir connaissance de l’existence d’un testament et vous souhaitez contester ce testament n’attendez pas et faites le avec l’aide de nos avocats. Car en matière de prescription les délais sont assez brefs, d’ailleurs la Cour de cassation dans un arrêt rendu le 20 mars 2013, apporte des précisions quant au point de départ de ce délai. Pour la Cour la réponse est claire, c’est fort logiquement que la Cour de cassation a jugé que le délai de prescription de cinq ans pour engager une action en nullité contre un testament pour insanité d’esprit ne commence pas à courir qu’à compter du décès du testateur.         


En conséquence, si vous estimez que vos droits sont lésés et que vous avez des doutes, car ce testament écrit ne répond pas aux règles de forme légales c’est-à-dire qu’il n’est pas écrit en entier, daté et signé de la main du testateur l’aide de nos avocats compétents dans ce domaine vous sera des plus précieuses.

C’est ainsi qu’il a été jugé dans un arrêt de la Cour de cassation (1ère civ 20 décembre 2006) que le testament était nul pour vice de forme faute d’avoir été écrit entièrement de la main du testateur en application de l’article 970 du Code civil.

A cette fin, notre cabinet sera à vos côtés devant le tribunal de grande instance. En cette matière, les juges du fonds apprécient les éléments de fait qui leur sont soumis.

Quant à l’action en nullité pour un testament authentique elle s’avère beaucoup plus périlleuse. En effet sa force authentique fait foi jusqu'à inscription de faux.

En effet la Cour de cassation retient que le fait que le testament soit établi devant notaire et en présence de deux témoins constitue une confirmation de la volonté du testateur et de ce fait équivaut à reconnaitre que celui-ci était sain d’esprit au moment de cet établissement. Alors même si le chemin est périlleux le recours à ce professionnel du droit sera plus que nécessaire.

La voie judiciaire: seul recours possible pour l’annulation.

La loi est claire à ce sujet pour tester il faut être sain d’esprit comme en dispose l’article 901 du Code civil.

En conséquence, un testament pourra, avec l’aide d’un professionnel du droit, être annulé sur le fondement de l’insanité d’esprit. Notre cabinet connait les différentes lois applicables en l’espèce. En effet la jurisprudence ne s’écarte pas de l’arrêt de principe dans cette matière (Cass. Civ., 4 févr. 1941, préc.). Cette annulation devra donc se faire par voie judiciaire. Par exemple:

-le testament peut être annulé par le juge s’il est prouvé que la volonté du testateur a été viciée par l’erreur (erreur sur valeur du bien légué par exemple) par le dol ou la violence.

-L’annulation est également encourue s’il est démontré que l’état mental du testateur est déficient, qu’il manque de lucidité et donc qu’il n’a pas conscience de la portée de son testament.

-Le testament peut être annulé si le bénéficiaire a intenté à la vie du testateur ou s’il s’est rendu coupable de sévices, délits ou injures graves.

Faire un testament étant de plus en plus répandu, force est de constater que les litiges eux aussi augmentent de manière exponentielle.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

Les lecteurs d'Héritage Succession ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.