Écrit par : Avocats Picovschi - avocat au Barreau de Paris

SOMMAIRE

Vous êtes dans le cadre d’une succession difficile dont le règlement s’éternise (désaccord entre héritiers, problème d’inventaire, biens immobiliers en indivision, partage bloqué, silence d’une des parties…). Vous craignez de vous retrouver dans le viseur de l’administration fiscale, car la déclaration de succession n’a pas été déposée, ou parce que le paiement des droits n’est toujours pas intervenu ? Comment sortir de cette impasse et régler votre problème d’héritage ?

Quels sont les délais en matière de droit des successions ?

Vous êtes héritier et vous souhaitez procéder au règlement de la succession ? Vous aurez dans certains cas l’obligation de prendre l’assistance d’un notaire. Ainsi, lorsque la succession comprend un bien immobilier, que le montant de l’actif successoral dépasse 5 000 euros ou encore s’il y a un testament ou une donation entre époux, le concours de ce professionnel du droit sera obligatoire. Il sera notamment chargé de vous accompagner tout au long de la procédure.

La première mission du notaire est en principe de rédiger l’acte de notoriété permettant d’établir la dévolution successorale. Les héritiers du défunt pourront ainsi prouver leur qualité : conjoint survivant, descendants, ascendants, bénéficiaire d'un legs, etc.

L’étape suivante n’est pas des moindres. Le notaire doit par la suite faire l’inventaire de la succession : biens mobiliers et immobiliers, comptes bancaires, etc. Toutes les informations recueillies auprès des organismes concernés lui permettront de faire la déclaration de succession qui doit en principe être adressée à l’administration fiscale dans le délai de 6 mois à compter du décès (article 641 du CGI). Les héritiers seront quant à eux tenus de payer les droits de succession. Si le paiement n’est pas intervenu dans les 6 mois après le décès, ils pourront être tenus de payer des intérêts de retard équivalent de 0,40 % par mois ainsi qu’une pénalité de 10 % pour tout retard supérieur à six mois.

En présence d’un bien immobilier, le notaire devra en outre faire une attestation immobilière permettant de certifier que le bien est désormais entré dans le patrimoine des héritiers.

Son travail prendra fin lorsque les héritiers se seront mis d’accord et que l’acte de partage aura été signé.

Si nombreuses sont les successions pour lesquelles tout se passe sans encombre, vous n’avez peut-être pas cette chance. Différents problèmes peuvent en effet survenir lors du règlement de la succession à chacune des étapes précitées et pour différentes raisons. Le concours d’un professionnel du droit sera alors indispensable pour défendre vos intérêts et dénouer la situation au plus vite.

Le règlement de la succession s’éternise ? Quelles en sont les raisons ?

Vous avez consulté un notaire pour qu’il procède à l’ouverture de la succession. Vos premières démarches remontent déjà à plusieurs mois et la situation n’avance pas. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette situation.

Nombreux sont les héritiers qui se retrouvent face à une succession bloquée. Problème avec le notaire qui tarde à vous répondre ou ne parvient pas à réunir tous les éléments…

Il est également possible que vous rencontriez des difficultés avec la banque ou qu’un conflit avec les héritiers apparaisse. Vous avez constaté que des sommes importantes avaient disparu du compte du défunt avant son décès, voire après ? Des cohéritiers se sont approprié certains biens et vous soupçonnez une spoliation d’héritage ?

Quelle que soit la raison pour laquelle la succession s’éternise, vous devrez prendre l’assistance d’un professionnel du droit compétent en droit des successions qui saura vous aider à faire valoir vos droits et à récupérer ce qui vous revient de droit.

Comment débloquer la succession ?

Face à une succession bloquée, vous pouvez être tenté de laisser traîner les choses, au risque de subir les conséquences fiscales de votre inaction.

En effet, la perte d’un être cher est une étape difficile à passer et vous ne vous sentez pas la force de faire face aux difficultés qui surviennent. Ne restez pas seul ! Contactez un professionnel habitué à traiter ces dossiers afin qu’il vous apporte le soutien juridique et humain qui vous permettra de surmonter ces obstacles. Son expérience sera nécessaire pour accélérer le règlement de la succession et veiller à ce que vos intérêts soient préservés.

L’aspect psychologique est d’une importance considérable en pareille situation. Inutile d’envenimer les conflits entre héritiers. Il faudra dans un premier temps tenter de trouver un accord amiable permettant d’apaiser les tensions. En cas d’échec, la phase contentieuse sera incontournable et une action en justice devra être menée.

Ne prenez pas la situation à la légère, faites-vous assister par un professionnel du droit qui dispose de l’expérience nécessaire pour faire face à ces difficultés et vous aider à trouver une solution pour que la succession soit réglée dans des délais raisonnables.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Gestion des successions : la surenchère sévit au Tribunal !
 
Dossier de successions, quel avocat devant quel tribunal ?
 
Cour d'Appel d'Aix et Avocat en succession : le recel successoral
 
Cour d'Appel d'Aix et Avocat en succession: la donation déguisée
 
Cour d'Appel de Reims et Avocat en succession : le contrat d'assurance-vie
 
Cour d'appel de Rouen, appréciation de la révocation d'une donation
 
Cour d'appel de Bordeaux, appréciation du caractère déguisé d'une donation
 
Cour d'appel de Poitiers, la contestation de l'authenticité d'un testament
 
Cour d'appel de Paris : la mise en oeuvre de la responsabilité du notaire
 
Cour d'Appel d'Aix et Avocat en succession: la faute du notaire
 
Cour d'Appel de Grenoble et Avocat en succession: la faute du notaire
 
Les pactes sur succession future
 
Recel de succession : comment se défendre ?
 
Peut-on privilégier un de ses héritiers ?
 
Problème de succession dans les familles recomposées
 
Problème de succession des droits liés au concubinage
 
Problème de succession né de l'existence d'une double-vie
 
Testament : Quelles formes choisir ?
 
Testament : comment rédiger le testament olographe ?
 
Problème de succession né de la renonciation à un héritage
 
Testament : comment se protéger en cas de faux testament ?
 
Testament : la contestation d'un testament authentique
 
Déshérence, apport du généalogiste et contrat de révélation de succession
 
Les possibilités d'échapper aux dettes successorales
 
Sanction de l'irrespect de dictée, la nullité du testament authentique
 
Usufruit universel : pas de sanction de recel successoral
 
Succession compte bancaire : des frais abusifs pratiqués par les banques ?
 
Un conjoint survivant usufruitier universel peut-il commettre un recel successoral ?
 
Avocat succession : réintégration à la succession d'un bien détenu par un usufruitier lorsque la rente n'a pas été payée
 
Succession internationale: de la compétence du juge
 
L'avocat en Droit des successions mène l'enquête
 
Droit des successions : le domicile, un élément essentiel
 
Délais de règlement d'une succession trop longs : comment réagir ?
 
Succession : que faire en cas de conflit avec le notaire ?
 
Conflit entre héritiers : faut-il signer l'inventaire de la succession ?
 
Succession : la prise en compte de l'enfant à naître dans la succession
 
La valeur ajoutée de l'Avocat dans les successions: l'intervention d'un experimenté permet le déblocage de nombreuses successions
 
Héritiers, faites appel à un experimenté pour débloquer la succession
 
Accepter ou rennoncer à une succession
 
Le mandat successoral : une solution au blocage de succession
 
La sommation d'opter : un moyen de contraindre un héritier à agir
 
Bénéficiaire d'un testament : comment vous défendre face aux héritiers qui s'estiment spoliés ?
 
Enfant adopté, défendez vos droits à l'héritage
 
Succession bloquée et absence de testament : quels sont vos recours ?
 
Conflits entre héritiers : comment obtenir le partage des biens de la succession ?
 
Occupation du logement du défunt par l'un des héritiers : peut-on le contester ?
 
PACS et Successions : partenaire survivant, faites valoir vos droits
 
Succession bloquée et recherches d'héritiers infructueuses : quels recours ?
 
Succession et ISF : Avocats PICOVSCHI s'est illustré dans la défense de vos droits !
 
Prescription et succession : est-il trop tard pour agir ?
 
Successions et donations : faites très attention à l’évaluation des biens !
 
Sortir d’une succession bloquée : pensez-vous y parvenir seul ?
 
Succession bloquée par un héritier, comment sortir de l’impasse ?
 
Les conflits entre frères et sœurs lors d’une succession : comment les régler ?
 
Héritiers réservataires, comment exercer l’action en revendication ?
 
Héritiers mineurs : attention à la gestion de l’héritage
 
Acte authentique incorrect, comment réagir ?
 
Liquidation de succession, un avocat parisien à votre secours
 
La nullité du testament : mythe ou réalité ?
 
Héritage et conflits entre héritiers : en sortir
 
Délai de règlement d’une succession : quelle est la norme ?
 
Succession bloquée par un héritier : que faire ?
 
Succession bloquée : comment régler les conflits entre frères et sœurs ?
 
Héritier réservataire et légataire universel : quelle articulation ?
 

Publication
Héritage & Succession est une publication d’Avocats Picovschi avocat au Barreau de Paris