Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Déblocage des successions et détournement d'héritage

On me soupçonne d’un détournement d’héritage : que faire ?

| Publié le 01/10/2018

illustration de l'article

SOMMAIRE

Vous aviez des relations privilégiées avec le défunt et ces derniers temps vous étiez le seul à lui rendre visite et à prendre soin de lui ? Il a de ce fait voulu vous gratifier pour votre présence à ses côtés et les autres héritiers vous soupçonnent d’un détournement d’héritage ? Sachez que nos avocats chevronnés en droit de la succession traitent quotidiennement ces dossiers. Avocats Picovschi, expert en droit des successions à Paris depuis 1988, vous apporte toute l’aide nécessaire à la défense de vos intérêts.

Pourquoi une poursuite pour détournement d’héritage ?

Lors d’une succession, il est fréquent que les rivalités entre héritiers se réveillent, déterrant parfois des souvenirs douloureux. Les accusations de détournement d’héritage peuvent alors fleurir dans un très grand nombre de situations. Vous bénéficiiez d’une procuration sur les comptes du défunt et un héritier vous soupçonne d’avoir effectué des prélèvements suspects ? Le défunt vous a désigné bénéficiaire d’une assurance-vie ? Un héritier vous reproche de vous être approprié des objets personnels appartenant au défunt, tels que des bijoux ou des meubles, sans en faire état dans la succession ?

Le détournement d’héritage, aussi connu sous le nom de recel successoral, consiste pour une personne à détourner une partie des biens ou de l’héritage d’une personne au détriment des héritiers. Il faut savoir que seules les personnes appelées à hériter du défunt peuvent être accusées de recel successoral. Il en est ainsi du conjoint, des ascendants et descendants, ainsi que les collatéraux.

Il n’est pas impossible que les héritiers lésés souhaitent vous rendre coupable de manipulations. En effet, ils considèrent souvent que vous êtes à l’origine de manœuvres frauduleuses vous permettant de tirer profit de la faiblesse du défunt, or tout n’est pas que manigances et vous n’étiez pas mal intentionné ! Aujourd’hui, il vous faut vous défendre contre ces héritiers. Nos avocats maîtrisent les rouages de ces affaires et sauront comment faire pour vous défendre face à leurs attaques. Ils auront surtout à cœur de défendre un héritier qui a fait preuve d’humanité et qui aujourd’hui se retrouve au centre d’une action qui pourrait lui être préjudiciable.

Comment se sortir d’une action pour détournement d’héritage ?

En principe, la qualification de recel successoral ne peut être retenue que si vous étiez conscient de frauder. La personne qui vous soupçonne sera charger d’apporter des éléments de preuve tangibles. L’avocat expert en droit des successions saura apprécier la pertinence des preuves qui appuient l’action du demandeur.

Bénéficiaire d’une donation, vous risquez de devoir « le rapport ou la réduction de cette donation sans pouvoir y prétendre à aucune part » (article 778 du Code civil). De même, vous pourriez être réputé avoir accepté « purement et simplement la succession, (…) sans pouvoir prétendre à aucune part dans les biens ou les droits détournés ou recelés ». Les conséquences du recel successoral sont donc considérables. N’attendez pas pour prendre l’assistance d’un avocat chevronné ! Lui seul pourra vous aider à échapper à ces sanctions. 

Les instigateurs de cette action pourront également essayer de remettre en cause les agissements du défunt en essayant de prouver qu’il n’était pas en pleine possession de ses moyens. Insanité d’esprit et consentement vicié pourront ainsi être recherchés et prouvés au moyen de témoignages des médecins et du personnel médical du défunt (articles 414-2 et 1130 du Code civil). Une telle qualification permettrait alors à l’héritier lésé d’obtenir la réintégration des sommes détournées à la succession.

Il convient enfin de préciser que l’action en détournement d’héritage empêche le règlement de la succession. Afin d’éviter un blocage de la succession, il vous est fortement conseillé de faire appel à un avocat expert en contentieux de recel successoral qui saura défendre et préserver vos intérêts afin que la succession se règle plus sereinement.

Avocats Picovschi, expert en droit des successions depuis 1988, vous assiste en cas de contentieux avec un héritier qui s’estime lésé. Nos avocats maîtrisent parfaitement ces procédures et sauront mettre toute leur expérience au service de vos intérêts. La minutie et la précision dont ils font preuve dans leurs dossiers vous seront indispensables pour vous sortir de cette situation et enfin pouvoir faire votre deuil.

Sources :

Lefigaro.fr : « Tout ce qu’il faut savoir sur le détournement d’héritage », par Diane de Tugny, mis à jour le 24/11/2015.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel - 62 & 69 rue Ampère 75017 Paris

Les lecteurs d'Héritage Succession ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.