Écrit par : Avocats Picovschi - avocat au Barreau de Paris

Ecrit par : Elodie Coipel, Juriste, Avocats Picovschi

Chaque héritier est dans l'obligation de régler les droits de successions sur la part nette qu'il a reçu. Ces droits sont calculés en fonction du montant de la part nette qu'il reçoit mais aussi du lien qui l'unit avec le défunt. Le barème s'applique sur la part nette taxable reçue par chaque bénéficiaire après déduction des abattements, aussi, tous les chiffres pour les barèmes qui suivent sont les droits après abattement.

- Le barème applicable en ligne directe :




 

Tranche de part nette taxable

 

Tarif des droits applicables (en pourcentage)

Inférieur à 8 072 euros

5%

De 8072 à 12 109 euros

10%

De 12 109 à 15 932 euros

15%

De 15 932 à 552 324 euros

20%

De 552 324 à  902 838 euros

30%

De 902 838 à 1 805 677 euros

40% (à compter du 01/08/11, sinon 35%)

Supérieur à 1 805 677 euros

45% (à compter du 01/08/11, sinon 40%)

- Le barème pour les époux et partenaires pacsés :

Nous vous rappelons que ce barème est valable pour les donations, les époux bénéficiant d'une exonération pour les successions

Tranche de part nette taxable

 

Tarif des droits applicables (en pourcentage)

Inférieur à 8 072 euros

5%

De 8072 à 12 109 euros

10%

De 12 109 à 15 932 euros

15%

De 15 932 à 552 324 euros

20%

De 552 324 à  902 838 euros

30%

De 902 838 à 1 805 677 euros

40% (à compter du 01/08/11, sinon 35%)

Supérieur à 1 805 677 euros

45% (à compter du 01/08/11, sinon 4


  - Le barème applicable entre frère et sœur :

Pour les tranches de part nette taxables inférieures à 24 430 euros, le tarif des droits applicables est de 35%. Au-delà, et donc pour toute tranche supérieure à 24 430 euros, le tarif des droits applicables s'élève à 45 %.

- Le barème applicable entre parents jusqu'au quatrième degré :

Peu importe la tranche, le tarif des droits applicables est de 55%

- Le barème applicable entre parents au-delà du quatrième degré :

Peu importe la tranche, le tarif des droits applicables est de 60%

 

Nos lecteurs ont aussi aimé

La donation au dernier vivant : le conseil de l'Avocat
 
Les droits de succession en cas d'adoption simple
 
Qu'est-ce qu'une donation déguisée ?
 
Successions et donations internationales : dans quel pays paye-t-on des droits de succession ou de donation ?
 
Donation déguisée et contrôle fiscal
 
Surévaluation du bien immobilier reçu en héritage et droits de succession
 
La réversion d'usufruit est-elle soumise aux droits de succession ?
 
Le paiement fractionné des droits de succession : comment ça marche ?
 
Droits de succession : comment doit s'estimer la valeur d'un immeuble ?
 
Déclaration de succession : document à haut risque fiscal
 
La modification des droits de succession et de donation
 
La déclaration de succession et ses conséquences
 
Succession et immobilier : la gestion difficile d'un patrimoine immobilier
 
Droit de succession: bénéficiez-vous d'exonération ou de réduction ?
 
Héritiers victimes d'une donation déguisée, faites appel à un avocat
 
Héritiers, le fisc vous réclame le paiement des droits de succession, que faire ?
 
Attention aux répercussions de la déclaration d'ISF sur la déclaration de succession !
 
Héritiers ne sous-estimez pas l'importance de la déclaration de succession
 
Déclaration de succession aux impôts hors délai : recours à l’avocat impératif !
 
Héritiers, tout ce que vous devez savoir sur le paiement des droits de succession
 
Déclaration et paiement des droits de succession: attention aux délais !
 
Droits de succession : le calcul de l'experimenté
 
Paiement des droits de succession : que faut-il savoir ?
 
Calcul et paiement des droits de succession
 

Publication
Héritage & Succession est une publication d’Avocats Picovschi avocat au Barreau de Paris