Écrit par : Avocats Picovschi - avocat au Barreau de Paris

Ecrit par : Gérard Picovschi, Avocat au barreau de Paris, Avocats Picovschi

 

SOMMAIRE

Avocats en Droit des successions résolvant des questions d'héritage depuis 25 ans et « Avocats » traitant du Droit des affaires et patrimonial nous avons vocation à « défendre le mieux possible » nos clients en leur donnant la meilleure information possible. Or, et c'est peut-être le signe des temps, nous  sommes de plus en plus consultés par une nouvelle catégorie de clients.

L’intervention classique de l’avocat en droit des successions pour des problématiques complexes

Il y a encore une dizaine d'années, nos clients en Droit des successions nous confiaient essentiellement des dossiers  complexes. Ces dossiers en Droit des successions étaient complexes pour de nombreuses raisons. Par exemple, la difficulté résultait de la complexité de la structure familiale et/ou des conflits familiaux (nous étions les premiers à « théoriser » la notion de « famille recomposée »…).

La difficulté résultait également de la complexité de l'héritage, du patrimoine et de l'actif successoral (nous étions les premiers à intégrer en interne un gestionnaire de patrimoine ayant conseillé les grands patrons français et à nous confronter aux problématiques de l'assurance-vie).

Il y avait encore la gestion de successions comportant l'entreprise familiale fondée par le défunt dont la survie et l'attribution préférentielle posait problème (sans parler de l'optimisation du foncier sur lequel elle était installée)...

Donc, Avocats en Droit des successions et en Droit des affaires et patrimonial, nous n'intervenions que dans des dossiers de successions  complexes ou délicats.

Notre rôle ne se cantonne plus seulement à cela.

Un nouveau rôle de l’avocat en droit des successions redéfini par des préoccupations nouvelles des clients

Aujourd'hui, nous sommes le plus souvent missionnés par des clients qui n'ont pour seul « défaut » que d'être honnêtes ou désintéressés ! Seule une relation affective avec défunt les intéressait ! Ils ne se sont pas préoccupés avant décès de leur héritage et du patrimoine du défunt ! Ou même, après le décès, ils se sont désintéressés du sort de la succession en en laissant les rênes aux autres héritiers et « leur » notaire.

Libres d'agir, ces derniers considèrent comme un fait acquis de recevoir la quasi-totalité ou une part plus importante de l'héritage.

N'ont-ils pas d'ailleurs, en se « rapprochant » du défunt, déjà entrepris toutes sortes de manœuvres de détournement ?           

Mais se croyant libres d'agir, ils vont toujours trop loin !

Il y a toujours la goutte d'eau qui fait déborder le vase !

Par exemple, nous sommes souvent consultés  pour un détail, une « simple question juridique » par trop révélatrice des manœuvres entreprises. Ou, encore par exemple, dans leur turpitude, les héritiers adverses  proposent une indemnisation indigne (dix pour cent  du prix d'un bien immobilier !)…

Avocat, donc professionnels des successions, nous révélons les choses. Avec délicatesse, nous faisons comprendre à nos clients l'ampleur de leur spoliation. Car, en matière de succession, l'arbre cache souvent la forêt.

Nous découvrons (les avocats du cabinet expérimentés en règlement des successions se transformant en véritables détectives privés) très souvent la partie cachée de l'iceberg : que l'héritier adverse non seulement essaye de détourner la succession mais le fait depuis des années.

Cela ne concerne pas seulement les  « grosses » successions !           

Ce qui est vraiment nouveau, c'est que cela semble devenir la règle !

Les temps sont durs et il est plus facile d'hériter que de travailler !

Nous ne pouvons que conseiller aux futurs héritiers de surveiller les agissements des personnes « si bien attentionnées auprès des personnes âgées » !

Et de consulter le plus rapidement possible un avocat expérimenté dans le traitement des dossiers de succession.

Afin de retirer aux autres héritiers le plus rapidement possible toute velléité de spolier.

L'action d’AVOCATS PICOVSCHI en Droit des successions est juridique, mais aussi psychologique.

Nos lecteurs ont aussi aimé

Rétablir l'égalité entre les heritiers
 
L'abus de faiblesse et l'avocat
 
Le médecin peut-il être le bénéficiaire de l'assurance-vie de son patient ?
 
Une famille d'accueil peut-elle bénéficier d'une donation ou de dispositions testamentaires de la part du défunt ?
 
Le recel successoral et le détournement de biens sociaux
 
Détournement d'héritage : réintégration dans l'actif successoral
 
Recel successoral : le partage du bien recelé
 
Détournement d'héritage par deux soeurs : sanction de recel successoral
 
Le recel successoral : rupture frauduleuse de l'égalité successorale
 
Détournement d'héritage : abus de confiance et abus de faiblesse du tuteur ou du curateur
 
Détournement d'héritage : Héritiers, que faire en cas de recel successoral ?
 
Captation d'héritage et abus de faiblesse : héritiers quels recours ?
 
Recel successoral : retrait d'argent sur compte bancaire par un héritier
 
Recel successoral d'un héritier et privation des droits de ses enfants
 
Attention, une procuration peut cacher un recel successoral !
 
Succession et dissimulation : quand un héritier veut toutes les parts du gâteau
 
Annulation d'un testament ou d'une donation pour insanité d'esprit
 
Acte de notoriété et dissimulation d'héritier : c'est du recel successoral !
 
Comment récupérer votre part de l'héritage : l'action en réduction
 
Nullité des donations, un délai d'action plus long en cas d'insanité d'esprit
 
Succession et retrait sur les comptes bancaires du défunt : spoliation d’héritage ?
 
Captation d’héritage : comment faire face au détournement de succession ?
 
Bénéficiaire d’une procuration : une situation à haut risque
 
Victimes d’un détournement d’héritage, quels sont vos recours ?
 
Je soupçonne un détournement de succession, que puis-je faire ?
 
Détournement des biens par l’un des époux : quelles conséquences pour les héritiers ?
 
Insanité d’esprit : remettre en cause un testament grâce au référé-experimentéise
 
Qui peut être accusé de recel successoral ?
 
Donation dissimulée : quand y-a-t-il recel successoral ?
 
J’ai renoncé à la succession mais on m’a caché une partie de l’héritage, mon choix est-il définitif ?
 
On me soupçonne d’un détournement d’héritage : que faire ?
 
Accusé d’abus de faiblesse ou de détournement d’héritage : l’avocat en droit des successions vous défend !
 
Spoliation d’héritage, agissez face à des retraits injustifiés sur les comptes bancaires du défunt !
 

SUR LE MÊME THÈME, HÉRITAGE SUCCESSION VOUS CONSEILLE

Publication
Héritage & Succession est une publication d’Avocats Picovschi avocat au Barreau de Paris