Écrit par : Avocats Picovschi - avocat au Barreau de Paris

Ecrit par : Estelle Perlumière, Juriste, Avocats Picovschi

SOMMAIRE

L’idée de changer d’avocat traverse nombre de personnes ayant un contentieux et étant déjà client d’un Cabinet d’Avocats. Cependant beaucoup d’entre eux n’osent pas, ou ont peur des difficultés qu’ils pensent que cela engendre. Cet article vient vous éclairer sur la simplicité de cette procédure mais vous mets en garde quant à l’acquittement de certaines obligations mises à votre charge. Avocats PICOVSCHI vous renseigne sur ce qu’il convient de faire.

Pourquoi changer d’avocat en cours de procédure ?

La liberté du choix de son avocat par le client est un principe fondamental.

Mais pour quelles raisons décider de changer d’avocat alors que l’on en a déjà un ?

Il en existe de multiples, de diverses natures. Bien évidemment on passera sur les divergences financières pouvant découler de la sélection de l’avocat pour nous intéresser davantage au ressenti du client et à l’état de la procédure.

Le client peut avoir le sentiment que son Avocat n’est pas assez diligent, qu’il fait traîner les choses, qu’il laisse les délais s’écouler ou bien que, selon lui, il ne met pas en avant les bons arguments.
Dans ce genre de cas, il vaut mieux envisager le changement d’avocat pour un conseil qui vous sera plus adéquat.

Il peut arriver que le client soit mécontent de son avocat durant la procédure :
- soit que selon lui, celui-ci a laissé un délai s’écouler sans entreprendre les diligences naturellement attendues de sa part, 
- soit que la décision prise par le juge ne correspondant pas aux attentes du client, celui-ci estime qu’un autre avocat aurait pu le défendre mieux.

En droit des successions, le changement d’avocat peut être la conséquence d’un délai non respecté, de diligences non effectuées telle que la demande de documents nécessaires au dossier auprès des différents intervenants (notaire, experimentés, ect),…

Si vous vous trouvez dans une de ces situations, que vous avez un litige notamment avec les autres héritiers dans le déblocage de la succession et que vous envisagez de changer d’avocat, vous devrez au préalable vous acquitter de certaines obligations et respecter la procédure décrite ci-dessous.

Comment changer d’avocat ?

Contrairement aux idées reçues, il est très facile de requérir les services d’un autre avocat que le sien. Pour cela, il convient d’exposer sa situation au nouvel avocat dans le cadre d’une consultation. Suite à cela, et s’il accepte de prendre en charge le dossier, vous décidez de missionner ou non cet avocat. Le cas échéant, vous lui indiquez le nom et les coordonnées de votre avocat actuel.

Vous devez ensuite prévenir votre précédent avocat en lui envoyant un courrier mentionnant l’identité et les coordonnées du nouvel avocat.

« Ce dernier devra alors vous faire parvenir un décompte des honoraires que vous lui devez au prorata du travail réellement effectué, même si vous étiez convenus d'un forfait et transmettre votre dossier à son successeur ».

Attention, le changement d’avocat ne vous dispense pas de vous acquitter de tous les frais et honoraires qui sont dus à l’avocat qui était en charge de votre dossier. De même, pour des raisons déontologiques et par respect du principe de confraternité, le nouvel avocat en charge du dossier s’assure de l’acquittement des charges dues par le client à son confrère.

En cas de contestation de ces honoraires, la possibilité de saisir le Bâtonnier vous est ouverte.

Pour tout renseignement concernant le changement d’avocat, n’hésitez pas à contacter Avocats PICOVSCHI, nous pourrons vous informer de vos droits ainsi que des devoirs qui vous incombent.

Ecrit le 25/03/12

Source : www.cnb.avocat.fr, « Changer d’avocat », 1er janvier 2008

 

Nos lecteurs ont aussi aimé

Faux testament : demander une experimentéise en écriture
 
Succession à Toulouse : l'héritier doit apporter la preuve que le testament n'est pas valable.
 
Partage du patrimoine : rescision pour lésion de plus du quart
 
Droit des successions : La Cour d'appel de Paris revient sur les relations entre héritier réservataire et légataire universel.
 
Partage de la succession : conflit entre enfants du défunt et conjoint survivant
 
Un nouveau gros dossier de succession pour Avocats Picovschi mobilise toute sa créativité et sa pugnacité
 
Donation au dernier vivant, legs et recel successoral
 
Conflit entre héritiers : les litiges en matière de succession !
 
Blocage de succession ? Faites appel à un avocat
 
Action en retranchement et révocation de l'adoption, quelles conséquences sur la succession ?
 
Héritiers, comment demander sa part d’héritage ?
 
Conflit entre l’héritier légataire universel et les autres héritiers : que faire ?
 
Les héritiers peuvent-ils poursuivre l’action judiciaire intentée par le défunt ?
 
Les héritiers peuvent-ils avoir accès aux données personnelles du défunt ?
 
Ces personnes prêtes à tout pour hériter !
 
Pourquoi prendre un avocat pour une succession ?
 
Régler et valoriser la succession : le rôle de l’avocat
 
La liquidation du régime matrimonial d’un divorce antérieur a-t-il des conséquences sur la succession ?
 
Créanciers : comment vous faire rembourser après le décès du débiteur ?
 

Publication
Héritage & Succession est une publication d’Avocats Picovschi avocat au Barreau de Paris