Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Déblocage des successions et détournement d'héritage

L'ampleur du recel successoral et du détournement en succession

| Mis à jour le 16/04/2015 | Publié le 31/05/2012

Ecrit par : Gérard Picovschi, Avocat au barreau de Paris, Avocats Picovschi

 
illustration de l'article

SOMMAIRE

Avocats en Droit des successions résolvant des questions d'héritage depuis 25 ans et « Avocats » traitant du Droit des affaires et patrimonial nous avons vocation à « défendre le mieux possible » nos clients en leur donnant la meilleure information possible. Or, et c'est peut-être le signe des temps, nous  sommes de plus en plus consultés par une nouvelle catégorie de clients.

L’intervention classique de l’avocat en droit des successions pour des problématiques complexes

Il y a encore une dizaine d'années, nos clients en Droit des successions nous confiaient essentiellement des dossiers  complexes. Ces dossiers en Droit des successions étaient complexes pour de nombreuses raisons. Par exemple, la difficulté résultait de la complexité de la structure familiale et/ou des conflits familiaux (nous étions les premiers à « théoriser » la notion de « famille recomposée »…).

La difficulté résultait également de la complexité de l'héritage, du patrimoine et de l'actif successoral (nous étions les premiers à intégrer en interne un gestionnaire de patrimoine ayant conseillé les grands patrons français et à nous confronter aux problématiques de l'assurance-vie).

Il y avait encore la gestion de successions comportant l'entreprise familiale fondée par le défunt dont la survie et l'attribution préférentielle posait problème (sans parler de l'optimisation du foncier sur lequel elle était installée)...

Donc, Avocats en Droit des successions et en Droit des affaires et patrimonial, nous n'intervenions que dans des dossiers de successions  complexes ou délicats.

Notre rôle ne se cantonne plus seulement à cela.

Un nouveau rôle de l’avocat en droit des successions redéfini par des préoccupations nouvelles des clients

Aujourd'hui, nous sommes le plus souvent missionnés par des clients qui n'ont pour seul « défaut » que d'être honnêtes ou désintéressés ! Seule une relation affective avec défunt les intéressait ! Ils ne se sont pas préoccupés avant décès de leur héritage et du patrimoine du défunt ! Ou même, après le décès, ils se sont désintéressés du sort de la succession en en laissant les rênes aux autres héritiers et « leur » notaire.

Libres d'agir, ces derniers considèrent comme un fait acquis de recevoir la quasi-totalité ou une part plus importante de l'héritage.

N'ont-ils pas d'ailleurs, en se « rapprochant » du défunt, déjà entrepris toutes sortes de manœuvres de détournement ?           

Mais se croyant libres d'agir, ils vont toujours trop loin !

Il y a toujours la goutte d'eau qui fait déborder le vase !

Par exemple, nous sommes souvent consultés  pour un détail, une « simple question juridique » par trop révélatrice des manœuvres entreprises. Ou, encore par exemple, dans leur turpitude, les héritiers adverses  proposent une indemnisation indigne (dix pour cent  du prix d'un bien immobilier !)…

Avocat, donc professionnels des successions, nous révélons les choses. Avec délicatesse, nous faisons comprendre à nos clients l'ampleur de leur spoliation. Car, en matière de succession, l'arbre cache souvent la forêt.

Nous découvrons (les avocats du cabinet expérimentés en règlement des successions se transformant en véritables détectives privés) très souvent la partie cachée de l'iceberg : que l'héritier adverse non seulement essaye de détourner la succession mais le fait depuis des années.

Cela ne concerne pas seulement les  « grosses » successions !           

Ce qui est vraiment nouveau, c'est que cela semble devenir la règle !

Les temps sont durs et il est plus facile d'hériter que de travailler !

Nous ne pouvons que conseiller aux futurs héritiers de surveiller les agissements des personnes « si bien attentionnées auprès des personnes âgées » !

Et de consulter le plus rapidement possible un avocat expérimenté dans le traitement des dossiers de succession.

Afin de retirer aux autres héritiers le plus rapidement possible toute velléité de spolier.

L'action d’AVOCATS PICOVSCHI en Droit des successions est juridique, mais aussi psychologique.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

Les lecteurs d'Héritage Succession ont aussi aimé

Commentaires des lecteurs d'Héritage Succession

le 06/04/2015
Je suis exactement dans ce cas pour un héritage a l'étranger.


Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.